La cage aux folles…

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 30 Août 2010 à 15:57

Avant de com­men­cer à faire mon récit de mon explo­ra­tion dans la cage aux folles (d’avance mes excuses à la mémoire de Ser­rault et les autres), il faut que j’explique en quelques mots le contexte.

Il était une fois un sénateur de Ber­lin [Note du « tra­duc­teur » : le Land de Ber­lin est dirigé par un ©nat] qui ne lais­se­rait aucune trace de son pas­sage s’il n’était pas affligé d’une véritable manie de la pro­vo­ca­tion. À son actif :

  • il a recom­mandé aux gens qui vivent d’Hartz IV de bais­ser le chauf­fage et mettre des pulls en hiver, pour économiser
  • il a publié des « menus » « Ã©conomiques », tou­jours à des­ti­na­tion des gens vivant d’Hartz IV, constitués d’aliments que je ne —personnellement— tou­che­rais même pas du doigt, quand même bien ma vie en dépendait. Com­ment se nour­rir pour pas cher, man­gez donc de la merde…
  • il sou­hai­te­rait que les pan­ta­lons de jog­ging soient inter­dits (…?)
  • il a, col­lec­ti­ve­ment, traité les étudiants de trous-du-cul
  • il a déclaré, au sujet des finances de la ville de Ber­lin : « les gra­vats ont été déblayés. nous n’en sommes plus à 1945, mais à… 1947 » (en août 2006)
  • Il a déclaré : « quand il s’en trouve un pour, au lieu de fainéanter devant la télé toute la journée, décider de tra­vailler au noir, je suis sou­lagé »
  • suite à ses « menus » : « si on regarde un petit peu, le sous-poids des Hartz IV est le moindre de leurs problèmes »
  • « moi j’irais tra­vailler pour 5€ de l’heure ! »

Vous voyez le genre.

Un petit gênés, tout de même, ses collègues sénateurs du PS (oui, d’accord, le SPD) ont décidé de s’en débarrasser, et l’ont « pro­mu » : il est depuis membre du direc­toire de la Banque d’Allemagne. Et pro­mu pour pro­mu, il a également passé une vitesse au niveau pro­vo­ca­tion :

  • « je ne ne dois reconnaître per­sonne qui vit de l’état, mais le rejette, ne prend pas soin de l’éducation de ses enfants, et pond en per­ma­nence de petites filles voilées. »
  • « plus la classe est basse, plus la nata­lité est haute ; les arabes et les turcs ont trois fois le taux de nata­lité que leur popu­la­tion leur per­met »

Tou­jours plus haut, comme nous le disait le baron de Cou­ber­tin : Sar­ra­zin sort (aujourd’hui) un livre. État des dégats :

Ich möchte nicht, dass das Land mei­ner Enkel und Uren­kel zu großen Tei­len mus­li­misch ist, dass dort über weite Stre­cken tür­kisch und ara­bisch ges­pro­chen wird, die Frauen ein Kopf­tuch tra­gen und der Tages­rhyth­mus vom Ruf der Muez­zine bes­timmt wird. Wenn ich das erle­ben will, kann ich eine Urlaubs­reise ins Mor­gen­land buchen.

En (presque) bon français : Je ne sou­haite pas que le pays de mes petits-enfants et de mes arrière-petits-enfants soit en grande par­tie (un pays) musul­man où le turc et l’arabe soient lar­ge­ment parlés, où les femmes portent le voile et où la journée est rythmée par les appels à la prière. Quand je veux vivre comme ça, je peux m’acheter un billet tou­ris­tique vers l’Orient.

Tout le livre semble du même aca­bit, avec natu­rel­le­ment les preuves scien­ti­fiques. Le gène juif, ce genre de trucs. Ah, le gène de l’intelligence aus­si. Moins fort chez les turcs, natu­rel­le­ment.

Ce matin, il est sur le bord d’être expulsé son par­ti (socia­liste), la porte-parole de la com­mu­nauté juive d’Allemagne lui recom­mande de s’inscrire au NPD (le par­ti néo-nazi « natio­nal »), et la chancelière demande offi­ciel­le­ment à la Banque d’Allemagne de faire un petit peu son ménage.

Entrons dans la cage aux folles !

Qui sont les folles ? Les folles vivent dans les com­men­taires du site inter­net des cons bien de chez nous, les « français de souche ». Elles crient, gémissent, agitent les bras, se pâment, cherchent par­tout les mou­choirs, et sur­tout les lunettes noires. Très noires.

Per­met­tez-moi de vous présenter quelques folles de souche, telles qu’on peut les trou­ver à la page Sar­ra­zin :

Il dit des choses vraies ce mon­sieur, c’est fou de lui dire d’aller dans le par­tie néo-nazi pour ça, pitoyable.

La folle qui se nomme « Nigh­thau­ter », quoi que ce soit, a visi­ble­ment le sens de la mesure. Encore.

Ce n’est pas dans le Coran que l’on est éduqué. Ce livre s’oppose à la culture et aux cultures, à la rai­son, à l’égalité des êtres humains, à la fra­ter­nité uni­ver­selle etc. Il devrait être inter­dit, dans un état de droit.

La folle nommée « logique » (arf !) n’a natu­rel­le­ment pas lu le livre. En quand que je pense que mes parents ont payé les impôts qui ont per­mis qu’il apprenne à lire…

Ils tiennent leur Zem­mour, outre-Rhin, avec ce Sar­ra­zin !! Ils doivent recom­men­cer à res­pi­rer, avec quelqu’un de res­pec­table qui ose enfin par­ler !

Pour la folle « Pierre 1er », les Alle­mands sont des sur­hommes capables de rete­nir leur souffle pen­dant des décénies.

Le NPD (Par­ti National-démocrate Alle­mand) est l’Honneur de l’Allemagne ! Ce ban­quier ne dit que la banale vérité. Et dire que ça passe pour des pro­pos extrê­mis­te­s… C’est révélateur d’un délabrement men­tal, moral, et racial !

La folle « Le HURON » sait visi­ble­ment de première main tout ce qu’il faut savoir au sujet d’un délabrement men­tal.

Les socio­logues Mein­hard Mie­gel et la démographe Ste­pha­nie Wahl pro­nos­tiquent que l’identité cultu­relle, reli­gieuse et lin­guis­tique alle­mande sera tota­le­ment laminée au cours du siècle actue­l…

La folle « Mar­tel » se prend ses ves­sies pour des lan­ternes, mais ça le fait, non ?

Je reviens au mass médias, cela ne sert à rien d’avoir les bons poli­ti­ciens si des traîtres pro­pagent des mes­sages anti-natio­naux sur les ondes envers la masse.

La folle « Aqui­lo­nia » ne pense pas hors de « ses » jour­naux. Elle san­glotte le soir en reli­sant un éditorial de « Je suis par­tout ».

Mieux vaut tard que jamais ; ce ban­quier a enfin eu le cou­rage poli­tique de dénoncer ce qu’il voit. Aurons-nous la même chance en France avec l’un de ses confrères ?

La folle « zoe » est priée de nous don­ner son adresse. Envoi fran­co de port. ¨s qu’il aura été viré. Fina­le­ment, c’est une légende, que ce sont les immigrés qui ramassent les pou­belles, en France…

Ça y est, j’ai trouvé le nom de son nou­veau livre : « Deut­schland Schafft Sich Ab » de Thi­lo Sar­ra­zin.

La folle « Man­na­la » a trouvé com­ment on cherche sur ¸Ã¸gle. Mes félicitations.

On touche à leurs chéris, ils se réveillent ! Le jour où Israël sera rasé de la carte, leurs regards hagards feront plai­sir à voi­r…

La folle « Benoît » l’a vu dans les feuilles de sa tasse de thé. Et quand je pense au prix du pain…

Ils devraient se rapel­ler que la dernière fois que les européens en ont eu vrai­ment marre ce n’était pas le bateau vers le sud mais les wagons plombés vers l’est.

La folle « Ton­ton Jean Claude » parle, natu­rel­le­ment des musul­mans. Dont acte.

Tout ce petit peuple s’anonisme col­lec­ti­ve­ment à lon­gueur de pages. Ils ont leurs héros, et la frousse au ventre. Pauvre toute petite france natio­na­liste…

1 commentaire

  1. Comment by Giorgio — 30/08/2010 at 19:00

    Tus as du temps à perdre, ou bien tu cherches à dégueuler pour ensuite faire un « repas économique » en man­geant ton vomi ???

RSS feed for comments on this post.

Nous sommes désolés, il est pour le moment impossible de laisser un commentaire.

Moteur du site : wordpress 4.9.3 - Thème : «Back in Black 2» crée par Frederic de Villamil (traduit en français par amnesix)