Un Å“il dans le rétro, page une …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Photo — le jeu 30 Nov 2006 à 18:37

J’avais décidé, en ren­trant de chez la den­tiste, de faire une balade «rétro», ou plus exac­te­ment d’aller faire des pho­tos en noir et blanc. Puisque mon appa­reil le pro­pose, pour­quoi non ?

On est rentrés dans un parc dont le «chef d’Å“uvre » est un énorme block­haus (que per­sonne n’a jamais réussi à faire sau­ter). À l’entrée du parc, il y avait un petit vieux.

La pho­to en noir et blanc, c’est un petit peu magique. Ça influe sur l’état d’esprit, on voit en sépia, façon de par­ler. On regarde tout avec un regard ancien tout neuf. Au point que j’ai pris 163 pho­tos en moins de deux heures. D’où l’avertissement «page une», d’ailleurs.

Et en bas du block­haus, devi­nez ce qu’on trouve ? Un vieux pont de che­min de fer, tout rouillé, qui regarde pas­ser les trains qui le longent. Le pont est magni­fique, vu de là.

Du coup, j’ai essayé de m’approcher du pont. Par la route. Aus­si. Et en sui­vant la route, on a pris le pre­mier pas­sage vers la gauche. C’est un cimetière. Et il longe la voie de fer.

Ce cimetière a natu­rel­le­ment une his­toire. Plu­sieurs, natu­rel­le­ment. Mais prin­ci­pa­le­ment celle-ci : il a été sau­va­ge­ment coupé en deux à la création du «»ur. Il en reste un petit ves­tige.

Je vous l’avais dit, que c’était une page rétro. Demain, la suite de la balade…

Une façade parmi d’autres …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 29 Nov 2006 à 22:48

Ne posez pas de ques­tion : je n’ai aucune réponse. Enfin si : c’est sur Ber­li­ner Allée. Dans l’ex – future – RDA «new wave ». Ancienne com­mu­nauté d’«Alternative», ou bien squatt de punks évacué ?

Ne posez pas de ques­tion : ce n’est qu’une façade par­mi d’autres.

Pssssst !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 28 Nov 2006 à 22:48

Dans le Schil­ler Park, où j’ai déjà pris un cer­tain nombre de pho­tos, je suis passé sou­vent devant la dame de ma pho­to du jour, mais je ne savais pas sous quel angle la regar­der. Je ne l’ai jamais trouvée intéressante.

Mais l’autre jour, elle m’a fait de l’Å“il. Alors …

Le boulet de la ©publique …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 27 Nov 2006 à 21:02

J’ai peut-être men­tionné à un moment ou un autre que je n’aime pas beau­coup la «Fernsehturm», la tour de télé, emblématique de la défunte (pour le moment) RDA. Sinon, je le dis main­te­nant.

Alors quand je suis passé devant la cheminée d’un bateau et que je l’ai vue surmontée de la boule de la Fern­seh­turm, dans ma tête ça a fait «boum», et j’ai imagé le «boulet de la république», avec un mon­sieur Loyal en haut de forme, une femme à barbe, et tout le tou­tim.

La république défigurée …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 26 Nov 2006 à 17:18

Un de mes thèmes préférés à Ber­lin : le monu­ment emblématique de l’ancienne RDA (la tour de télévision), que je n’aime pas plus que ça, passé à la mou­li­nette.

Notez que je ne suis pas for­ce­ment majo­ri­taire à Ber­lin. Par exemple j’ai vu aujourd’hui sur le jour­nal une pho­to mon­trant une foule rassemblée à l’occasion de l’enterrement de Mar­kus Wolf, un type pour­tant fran­che­ment pas fréquentable. Sur la pho­to, de très remar­quables visages : je les ima­gine sans problème en uni­forme. Ils ont l’air d’être nus.

Plus le temps passe, plus je me demande si cette «réunion » des deux Alle­magnes était vrai­ment une bonne idée.

Le palais miraculeux …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 25 Nov 2006 à 18:41

La prin­cesse en détresse essayait d’échapper au ©chant qui menaçait de l’enlever. Ayant tenté de l” éviter de toutes les façons qu’elle avait été apprises dans le «Petit Manuel De La Par­faite Prin­ces­se», au cha­pitre «survivre», et voyant que ses neu­rones ne la sau­ve­raient pas, elle décida de galo­per droit en face d’elle, en espérant que son che­val gagne­rait la course pour elle.

Arri­vant en haut d’une col­line, elle crut voir la solu­tion : un palais de brique rouge, au bout d’une allée bordée d’arbres. Elle lança son che­val dans l’ultime galop, espérant que quelqu’un de ce palais la ver­rait et la sau­ve­rait.

Comme quoi, de temps en temps, on peut se trom­per.

Salut, Freddie !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Photo — le ven 24 Nov 2006 à 20:01

Chouette pho­to, non ? Prise au flash [Ha-aaaaaaaa]. Il se trouve que mon flash [Ha-aaaaaaaa] est un petit faible, mais au bout du compte, ça a mar­ché tout de monde.

Mais tout de même, c’est un petit un peu agaçant, ce flash [Ha-aaaaaaaa], parce que je l’avais poussé tout de même au maxi­mum. Enfin … c’est la première que je tire le canard au flash [Ha-aaaaaaaa]. C’est l’occasion idéale pour faire un petit cou­cou à Fred­die.

Non ?

Quand les enfants ne sont pas là …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 23 Nov 2006 à 22:30

… les hérons font la danse.

Scène un petit peu impro­bable, à moins d’admettre une fois pour toutes que le héron est un oiseau comme les autres dans la capi­tale. Et c’est le cas. J’adore Ber­lin.

La réponse est 42 …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 23 Nov 2006 à 00:23

La ques­tion pour­rait être : «quel est le rap­port entre le pois­son, la cui­sine, et une dépanneuse jaune ? ». Et la réponse ne serait pro­ba­ble­ment pas exacte si je la prononçais «quarante-deux ».

Et ensuite ?

Eh bien on a pro­gressé vers notre futur appar­te­ment, et j’ai réussi une chouette pho­to.

Et de toute façon, un jour un autre, la réponse sera fata­le­ment «quarante-deux ». Alors pour­quoi pas main­te­nant ?

La vie au bon air …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 21 Nov 2006 à 17:08

Voilà. Je suis allé me geler le fion pen­dant une heure pour faire une pho­to de tchip-tchip sur mon bal­con. Notez que j’aurais pu ouvrir la fenêtre, tout sim­ple­ment, hein, mais on est un vrai, ou pas.

Main­te­nant, je regrette un peu d’avoir publié ma pho­to «d’intérieur » d’hier. Et puis je m’étais assis, une fois mon appa­reil réglé, avec mon livre. Et j’attendais que le thip-tchip se pointe, et quand il est venu (pour la quatrième fois, parce que les trois premières fois il m’a seule­ment observé, le salo­piot), je n’ai eu qu’à appuyer sur le bou­ton de ma télécommande (oui, j’ai une), et clic.

Eh bien je suis très content. Et tchip.

Devine qui vient dîner …?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 20 Nov 2006 à 10:53

Je sais, la pho­to n’est pas ter­rible, il y a des reflets dans la vitre, ça pour­rait être plus net, gna­gna­gna. Mais bon, je n’ai pas encore eu le cou­rage de me mettre dehors pen­dant une paire d’heures. Ça vien­dra.

En atten­dant, avec nos tchip-tchip, on a des sen­sa­tions, et même des aven­tures. L’autre jour, on a eu deux cor­neilles sur le bal­con, qui ont VOLÉ une boule comme celle que la mésange che­vauche. Elles ont éventré le sac vert en deux coups de bec, et se sont barrés avec le butin.

Du coup, on a sus­pen­du les boules à des ficelles, ça devrait décourager le gang des cor­neilles …

La ville apprivoisée …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 19 Nov 2006 à 20:17

Cet orne­ment urbain existe en ver­sions verte et jaune. Veuillez contac­ter notre représentant pour plus de détails.

Blague à part, il existe vrai­ment en trois cou­leurs, ce pauvre lion. C’est à Ste­glitz (où nous allons pro­ba­ble­ment déménager), le quar­tier «vieux rupi­n » de Ber­lin. Le lion garde la porte d’une agence de pub. Sans rire.

Ste­glitz, c’est assez chouette. Par exemple, à cinq minutes de chez nous (bon, d’accord, peut-être dix minutes) au parc bota­nique :

Une journée coloriée, non ?

La petite maison dans la prairie ville …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 18 Nov 2006 à 12:38

Allez, celle-là, on la met dans la catégorie «clin d’Å“il», et on classe.

Cela dit, la pho­to me plait. J’aime beau­coup les cou­leurs. J’essaye de ne pas me deman­der si il y a quelqu’un qui vit à l’intérieur. Notez, pro­ba­ble­ment pas. À moins qu’on considère comme «habiter » ce qui se passe aux gens qu’on met là le temps d’un chan­tier.

Vous vous sou­ve­nez le temps où le père Rigal enfour­chait son vélo tôt le matin pour aller à son chan­tier ? Ou les gens qui pre­naient le pre­mier train le matin ?

Ils sont main­te­nant du lun­di au ven­dre­di (ou pire) dans une petite baraque de ce genre (si ils ont de la chance), ou dans un entas­se­ment de contai­ners «habitables ».

Note que les chefs, eux, rentrent à la mai­son tous les soirs …

Faire pencher la balance …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 17 Nov 2006 à 14:57

L’arbre, ou la tour style Gotham (pour ceux qui ne sont pas fami­lier à l’image que j’utilise, essayez un de ces jours le film «Batman » de Tim Bur­ton) ?

Les villes ont besoin d’un équilibre. Moi, je ne sais pas où il est, et même pas où il devrait être. Même si j’ai mon idée, hein. À mon idée, c’est une ville verte qui est l’équilibre. Verte au sens propre, hein, pas au sens poli­tique.  , il faut se deman­der ce que «être ver­t » veut dire, en plus de l’évident «verdir la vil­le», dans une ville comme Ber­lin où les «Verts » se sont -dans un des arron­dis­se­ments, Ste­glitz- alliés avec les «Noirs » (de droite), sans autre pro­jet appa­rem­ment que faire bar­rage à l’axe «rouge-rouge ». Mais fer­mons cette parenthèse.

Je ne savais pas si cette pho­to par­vien­drait à vous mon­trer ce que je veux dire, alors j’ai réculé d’une dizaine de mètres pour rajou­ter la balance.

Sub­til, non ?

Très joli ratage …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Photo — le mer 15 Nov 2006 à 12:02

Je sais.

Moi, je trouve que cette pho­to sent sous les bras, et des tas de gens la trou­ve­ront très jolie. Mais ce n’est pas la pho­to qui est jolie, mais la mai­son qui figure sur la pho­to. Pour la petite his­toire, cette mai­son est voi­sine de ma bibliothèque, qui est aus­si très jolie. Fau­drait que je mette une pho­to, tiens.

Mais la pho­to, elle est loupée. Le ciel est à chier. Vous avez déjà ce genre de bleu vous ? Eh bien même oui, ce jour là et ce jour là, c’était pas du tout ça.

Et pour moi, la pho­to, c’est fait pour four­nir un témoignage fidèle de ce que je vois. J’essaye de ne jamais modi­fier l’image, et la faire iden­tique à ce que j’ai vu.

Alors pour­quoi je la montre, cette pho­to, si elle sent sous les bras ? Parce que la mai­son est très jolie, et que cette pho­to illustre exac­te­ment ce que j’appelle «un très joli rata­ge ».

En vitrine … c’est pour bientôt ?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 14 Nov 2006 à 11:08

Je ne suis pas en train de dire qu’on ne peut pas trou­ver de bonnes piz­zas à Ber­lin. Non, je vous jure. Enfin … bon, il faut que je sou­lage ma conscience. Je vous vous racon­ter l’attentat gas­tro­no­mique auquel j’ai assisté il y a près d’un an. Et quand je dis que j’ai assisté, com­pre­nez-moi bien : j’étais la vic­time.

Si j’habitais dans une Grande ©mocratique basée sur la proéminence du Droit (lire : de l’Avocat) […] (sui­vez mon regard) […] (disons à l’Ouest) […] (enfin vous m’avez com­pris), je n’hésiterais pas une seconde à inten­ter une action en jus­tice contre … la Com­mis­sion Européenne. Mais j’anticipe. Les faits : assis dans une piz­ze­ria Ber­li­noise (peinte en ita­lienne, comme sou­vent), j’ai com­mandé une piz­za «Calzone ». Ce que j’aime dans la Cal­zone, c’est le jaune d’Å“uf qui coule quand on coupe la piz­za.

Et là, l’horreur : tran­ché en fines lamelles, caché dans la piz­za, l’Å“uf était CUIT DUR ! Je n’ai pas hurlé, mais j’en ai eu envie.

Tous ren­sei­gne­ments pris, j’ai pu iden­ti­fier le vrai cou­pable. Il est main­te­nant inter­dit, dans l’Europe entière, de ser­vir dans un res­tau­rant un Å“uf sous la forme «à la coque ». Plus de jaune d’Å“uf sur les nouilles, ou dans la Cal­zone. Au nom de la santé publique, natu­rel­le­ment.

Je me demande, très sérieusement, si il n’y a pas quelque chose de pour­ri dans le royaume d’Europe.

À l’Est, futur fragmenté …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 12 Nov 2006 à 20:42

Près de vingt ans après la chute du «Mur » (majus­cule inclue), Ber­lin conti­nue de chan­ger. La place icône de Ber­lin Est, Alexan­der Platz, est en pleine muta­tion. Place au com­merce, au fric. Tout ce qui se construit est «économique», ou plus exac­te­ment com­mer­cial.

C’est un peu facile de manier l’ironie facile, en voyant les immeubles qui poussent à Alexan­der Platz, façades de verre, cathédrales dédiées au pognon, entou­rant la Fern­seh­turm, «le » monu­ment de la Ber­lin Est (ex ?)com­mu­niste.

Mais ce n’est pas parce que c’est facile que je vais m’en pri­ver.

Le navire vogue, vague …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 11 Nov 2006 à 10:17

C’est pas facile.

L’automne est bien là. Mon apha­sie aus­si. Mon esprit pho­to aus­si. Mes digécrivains aus­si.

C’est pas facile de com­bi­ner le tout. Avoir toutes les pièces en phase (remar­quable jeu de mots, ne trou­vez pas ?).

C’est la faute à l’automne quand j’écris «c’est la fausse à l’automne » ? Est-ce que la phote de mon appa­reil (ho, quel sub­til jeu de mots !) si je cadre faux ? Est-ce que ce sont mes doigts à écrire qui ne trouvent le déclencheur ?

Au bout du compte, tout le monde -moi le pre­mier- s’en fout. Il suf­fit de [ne pas] regar­der, et [ne pas] lire. Et comme ça, on sait où on en est.

Par exemple, pour contra­dic­toire que ça ait l’air d’être, en fait, ça va net­te­ment mieux.

Yee­haaaaa !

Ole !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 6 Nov 2006 à 21:38

Et que vou­lez vous que je rajoute à ça ?

Moteur du site : wordpress 4.9.3 - Thème : «Back in Black 2» crée par Frederic de Villamil (traduit en français par amnesix)