10 juillet 2003
Initials BBC

Ca y est, je l'ai vu !

Le fameux documentaire de la BBC qui met le gouvernement israélien en colère au point qu'aucun officiel israélien n'accepte plus d'être interviewé par la BBC.


Le documentaire qui raconte l'histoire de Mordechai Vanunu.

[Entre les oreilles : Panther, sur l'album "The sun don't lie" de Marcus Miller]

Mordechai Vanunu travaillait à Dimona, dans ce que le gouvernement israélien a toujours appelé une usine textile, et qui est en fait un complexe comprenant un réacteur nucléaire (acheté tout ou partie en France...) et une installation permettant d'en extraire du plutonium pour fabriquer des armes nucléaires. Et il a pris des photos et a tenté d'alerter l'opinion internationale. Ce qu'il n'avait pas prévu, c'était que l'opinion internationale s'en foutait, et que ses compatriotes allaient le kidnapper en plein Rome en 1986 et le coller au trou, à l'isolement total et qu'il attendrait onze ans que sa première visite soit autorisée.

Dans ce documentaire il y a une courte interview de Perez qui vaut son pesant de cacahuètes radioactives. Il y a des journalistes israéliens qui racontent que les gens qui travaillent à Dimona ont cette curieuse tendance à mourir de cancers divers et variés. Seulement... on ne peut pas les interviewer. Les seuls qui acceptent de parler disent tous la même chose : on leur a "conseillé" de ne parler à personne. Point. Dans ce documentaire on voit des images hallucinantes (mais pas pour moi, hein, je connaissais) de Palestiniens animés de terrifiantes convulsions après avoir été aspergés de "gaz lacrymogènes". Le gouvernement israélien refuse obstinément de fournir des échantillons de ce lacrymo là pour analyses.

Notez que tant qu'on y est on apprend aussi que le cargo israélien qui s'était écrasé au décollage à l'aéroport de Rotterdam en 98 (je crois) et qui était chargé de "fleurs et parfums" contenait essentiellement un composant nommé DPPM qui sert essentiellement à fabriquer... du gaz sarin.

Perez : "comment osez-vous comparer Israël et l'Irak ? ". Ben oui, quoi. Entre un pays dirigé par un fanatique sanguinaire et un pays dirigé par un parti religieux fanatique sanguinaire, il y a une différence majeure. Liberman (encore lui) déclarait ces jours derniers que la mer morte serait un parfait endroit pour se débarrasser du problème palestinien. Pas de quoi s'inquiéter, somme toute...

[Entre les oreilles : Frères du port, sur l'album "En vrai" de Soldat Louis]

Moi, j'en vois au moins une, de différence entre l'Irak et Israël, cependant : l'Irak s'est pris une guerre massive sur la tronche, douze ans d'embargo meurtrier, et une occupation qui s'annonce pas mal, pour des armes qu'au bout du compte il a visiblement détruites lui-même comme on le lui avait demandé.

La journaliste de la BBC a demandé à interviewer des officiels américains sur le sujet des armes de destructions massives israéliennes : blackout. Toute question sur ce sujet est "off limits".

[Entre les oreilles : Wolfbane, sur l'album "Present tense" de Lenny White]

A noter que la BBC, ces jours-ci, est aussi en guerre avec le gouvernement britannique qu'elle accuse d'avoir menti pour faire accepter la guerre en Irak. On ne peut pas dire qu'ils soient inconséquents.

[Entre les oreilles : 125th Street Congress, sur l'album "Sweetnighter" de Weather Report]

Écrit par O. le 10 juillet 2003 à 07:47
Réactions

Tous les matins des nouvelles de ces fameuses armes de destructions massives...Les deputes libero-democrates et conservateurs continuent a exiger une 'full public enquiry', et le gouvernement continue a nier et contre-attaquer la bbc. Dernieres news ce matin: des officiels du ministere de la defense auraient declare qu'il etait peu probable (unlikely) qu'on trouve finalement ces armes de destructions massives en Iraq; le premier ministre lui ne parle plus que des 'programmes' d'armes de destruction massive, mais pas des armes elles-memes...
Alors, disparues dans la nature? detruites par les iraqiens? ou bien, plus inquiteant: pillees, comme cela a ete annonce par Bush lui-meme il y a plusieurs jours?
En tout cas, un ami me disait que ca risque d'etre mauvais pour la bbc tout ca: c'est un organisme public, qui depend des fonds public. On verra jusqu'ou le gouvernement ira...

En tout cas, je continue avec plaisir a ecouter 'Today' sur radio four - la ou John Humphries a ridiculise le ministre de la defense et differents membres du gouvernements sur cette fameuse saga des WMD.
Bravo, radio 4.

En revanche, du documentaire sur Mordechai, je n'ai vu que la presentation assez spectaculaire: lettres blanches sur foind noir, question: quel pays du moyen orient a developpe des armes de destructions massives, non declarees, et n'a subi aucun embargo ni aucune visite d'inspecteurs de l'ONU? Merci donc pour le compte-rendu.

Quant aux effets des lacrimo israeliens, mon beau-frere connait bien. Depuis la premiere intifada (1987) il a les yeux qui rougissent et s'irritent regulierement, et il doit prendre du collyre, maintenant (2003). Les onions, ca suffisait pas pour se proteger contre ces trucs-la.

Mis à jour par Christine le 10 juillet 2003 à 12:47

Hmmm... peut être le fait qu'Israël n'utilise pas ses armes de destructions massives serait digne d'être mentionn, non ? Franchement on croit rêver.

Mis à jour par Sam le 10 juillet 2003 à 14:29

L'utilisation n'est pas un critère. La preuve : les USA ont utilisé deux bombes nucléaires, et on ne les a pas envahis pour autant hein...

Mis à jour par O. le 10 juillet 2003 à 15:07

Ouais ben moi je suis ptêt bien inconscient mais je préfère que ce soient des pays comme les USA ou Israël qui aient "la" bombe plutôt que l'Iran, l'Irak ou le Pakistan.

Et puis qu'Israël soit une puissance nucléaire n'est pas nouveau : c'est un secret de polichinelle. Et leur invasion par les US n'est fort heureusement pas pour demain : faut avoir du caca dans les yeux pour comparer le régime de Saddam à celui de Sharon, même si ce dernier est hautement criticable. Franchement ça fait pas sérieux.

Mis à jour par Sam le 10 juillet 2003 à 15:37

Moi je préfèrerais que personne ne les aie, ces saloperies. Et mon pote Mahmoud il a failli en crever, de leur saloperie de "lacrymogène".
Ca doit être ça, mon caca dans les yeux... de Mahmoud.

[Listening to: Joan Osborne - Why Can't We Live Together]

Mis à jour par O. le 10 juillet 2003 à 16:59

Je vois pas le rapport avec la bombe. L'utilisation de gaz douteux contre les palestiniens ça peut te révolter sans pour autant que tu t'étonnes qu'Israèl soit une puissance nucléaire à laquelle on fout la paix sur ce point. Faut pas tout mélanger, les deux sont indépendants : l'un me choque et pas l'autre, tu vois ?

Mis à jour par Sam le 10 juillet 2003 à 17:37

Juste une remarque: L'Iran n'est pas un pays de sauvages, l'Iran a l'arme nucléaire, n'en déplaise au monde entier. Et finalement quand on voit le blocus des Etats Unis face au projet de cour pénale internationale (c'est juste un infime exemple), je ne suis pas convaincu que Bush soit plus fiable que Khatami ou vice versa. N'oublions pas non plus que "la plus grande démocratie du monde" a à sa tête un homme élu par des juges, où la police a arrêté le décompte des voix lors de l'élection présidentielle en direct devant les caméras et où seuls trois quotidiens ne sont pas inféodés à de grands groupes industriels. La liste serait très longues encore...Alors je ne crois pas à la grandeur d'âme de quiconque dans tout çà et surtout pas à celle d'états gouvernés par des chefs d'entreprises.

Mis à jour par nathalie le 10 juillet 2003 à 21:26

Juste une remarque: L'Iran n'est pas un pays de sauvages, l'Iran a l'arme nucléaire, n'en déplaise au monde entier. Et finalement quand on voit le blocus des Etats Unis face au projet de cour pénale internationale (c'est juste un infime exemple), je ne suis pas convaincu que Bush soit plus fiable que Khatami ou vice versa. N'oublions pas non plus que "la plus grande démocratie du monde" a à sa tête un homme élu par des juges, où la police a arrêté le décompte des voix lors de l'élection présidentielle en direct devant les caméras et où seuls trois quotidiens ne sont pas inféodés à de grands groupes industriels. La liste serait très longues encore...Alors je ne crois pas à la grandeur d'âme de quiconque dans tout çà et surtout pas à celle d'états gouvernés par des chefs d'entreprises.

Mis à jour par nathalie le 10 juillet 2003 à 21:26

Essaie cette association de mots, Sam :

Effi Eitam / bombe nucléaire

Si à ce stade là tu ne vois pas ce que ça peut avoir d'inquiètant, je renonce.

Mis à jour par O. le 11 juillet 2003 à 08:47

Sur le papier aussi Bush ou Poutine/bombe nucléaire c'est une association inquiétante. Et pourtant c'est pas de ce côté-là que je suis inquiet... Tu crois vraiment qu'Israël survivrait si elle employait ces armes ? Moi non - et oui, je me souviens des menaces de Shamir de vitrifier Bagdad si des armes biologiques étaient tombées sur Tel-Aviv en 1990...

Encore une fois : pas besoin de faire peser sur Israël tous les maux de la terre pour se permettre de dénoncer ce qui est réellement scandaleux ou inquiétant. Y a suffisamment de travail avec la réalité pour ne pas exploiter le fantasme.

Mis à jour par Sam le 11 juillet 2003 à 09:35

acharne, aveugle...

Mis à jour par Christine le 11 juillet 2003 à 13:08

Aveugle non, aveuglé oui je pense, en partie. Comme beaucoup sur un sujet qui provoque trop souvent l'hystérie. Quand à l'acharnement s'il a pour objet une cause juste, il ne me pose pas de problème. ça s'appelle alors la ténacité.

Mis à jour par Sam le 11 juillet 2003 à 14:25

L'existence même sur cette planète de la bombe nucléaire est inquiètante si ce n'est terrifiante... De plus, ne pensant pas qu'il y ait des "gouvernements" plus éclairés que d'autres actuellement mais seulement des "hommes" plus éclairés, je ne fais absolument confiance à aucun gouvernement sur cette terre mais alors vraiment à aucun. Cette saloperie (la bombe) devrait être totalement rayée de notre monde. Oui, oui cela s'appelle de l'utopie.

Mis à jour par Muriel le 12 juillet 2003 à 07:53