Je suis le petit centre chaud de ce monde…

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 5 Nov 2010 à 13:15

J’écoute Street Figh­ting Years de Simple Minds. Et j’ai la rage.

Ce qui me dérange, c’est que cette rage devrait être per­ma­nente, et qu’elle ne l’est plus. Main­te­nant j’ai besoin de « déclen­cheurs ». Triste, dans un sens.

Notez que mon déclen­cheur du jour est au moins trois fois « pla­tine », hein…

Pour ceux qui ne l’auraient pas encore recon­nu, je vous pré­sente un homme, condam­né par la jus­tice de son pays (le mien, mais je n’y suis pour rien, pro­mis !), tou­jours le pre­mier au front quand il s’agit d’expulser des Roms (j’exagère; il est tout au plus le pre­mier à se pava­ner devant les camé­ras quand on expulse des Roms), qui vise (à ce qu’il paraît) la mai­rie de… *Vichy* (ça ne s’invente pas, ça…), qui —quand il se trouve quelqu’un pour lui deman­der s’il ne trouve pas tout de même un tout petit peu trou­blant, cette série de cam­brio­lages visant des jour­na­listes, tous tra­vaillant sur l’affaire Bet­ten­court— déclare, sans rire, « ce n’est pas la Sta­si ou le KGB  ». Il est (encore) ministre de l’intérieur en France. Son nom : Brice Hor­te­feux.

Je n’en reviens pas. Depuis le 4 juin 2010, on a un type offi­ciel­le­ment raciste a gou­ver­ne­ment. Je n’invente rien.

« Déclare Brice HORTEFEUX cou­pable de la contra­ven­tion d’injure non publique envers un groupe de per­sonnes à rai­son de leur ori­gine, en l’espèce les per­sonnes d’origine arabe, com­mise à Sei­gnosse dans les Landes, le 5 sep­tembre 2009. »

J’aurais pu, en d’autres cir­cons­tances, avoir l’impression de tirer sur l’ambulance, notez. Sur­tout quand on a enten­du le conduc­teur, se tenant le nez à pleines mains, expli­quer que non, il ne par­lait pas d’arabes, mais des… auver­gnats.

Notez que je ne pense pas qu’il sera « offi­ciel­le­ment » raciste long­temps. Ha ben oui, hein, il a fait appel, tout de même. Et il fini­ra bien par gagner. Ou à nous le faire croire. tenez, déjà, il a encore la pleine confiance du pré­sident de la répu­blique. Ça prouve bien qu’il n’est pas raciste, non ? C’était un lap­sus, voi­là tout !

Et ses col­lègues le sou­tiennent aus­si !


Hor­te­feux est-il raciste ?
envoyé par repor­ter­ci­toyen. — L’info video en direct.

À ce rythme, c’est pra­ti­que­ment ras­su­rant d’avoir un peu la rage, quand on tombe sur la pho­to de ce type… et si je suis cam­brio­lé, je deman­de­rai à la police de cher­cher s’ils ne trouvent pas d’empreintes géni­tales

Pas de commentaire

Pas encore de commentaire.

RSS feed for comments on this post.

Nous sommes désolés, il est pour le moment impossible de laisser un commentaire.

Moteur du site : wordpress 4.9.3 - Thème : «Back in Black 2» crée par Frederic de Villamil (traduit en français par amnesix)