Et, derrière le Mur mur …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 31 Mai 2007 à 05:41

PARIS (AP) — Les tirages du Loto ont don­né mer­cre­di soir les résul­tats sui­vants : — 01 — 09 — 10 — 15 — 22 — 32 — (27)
La France des Jeux, spon­sor de la France Répu­bli­caine

Ça ne me plait pas. Non, pas l’orange, hein. Encore que …

Ce qui ne me plait pas, c’est ce qui se passe der­rière le mur. Le mur, ou le Mur. Notez que, natu­rel­le­ment, le Mur n’existe pas, comme vous le savez tous. Der­rière le mur, on démo­lit.

Mais le mur est joli, non ?

Der­rière le mur, on détruit tout. Au point que la popu­la­tion émigre. On cal­cule que la popu­la­tion est-alle­mande aura dimi­nué d’un tiers d’ici 2050. La presse alle­mande du jour, elle, parle de l’exil des femmes. Les femmes de l’Est s’exilent. Vous ima­gi­nez ce que se cache der­rière ce genre de mots ? Une popu­la­tion de plus en plus pauvre, amère, et bien­tôt vio­lem­ment amère, pro­ba­ble­ment. Voi­là ce que, à force de des­truc­tions, on construit de l’autre côté du Mur.

Mais, vu de ce côté du Mur, le mur est joli. Et tant que le mur est joli, de cou­leur attrayante …

En taille réelle …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 29 Mai 2007 à 20:41

Les fran­çais sont des veaux !
Ch. de Gaulle, coau­teur de la Farce répu­bli­caine

Balade au delà du réel. On a pris un bateau de Ber­lin (capi­tale de l’Allemagne, pour mémoire), et on a vogué jusque … Ber­lin.

Au cours de cette balade (magni­fique), on a vu, en moins de quatre heures, des choses … disons impro­bables. Liste non exhaus­tive :

  • une sta­tue … très «art»
  • un cha­peau … très «veste»
  • un hydra­vion. rouge.
  • un avant de brise-glace. amo­vible.
  • la mai­son de Xenu ©
  • un héron (à Ber­lin, pour mémoire)
  • une femme nue dans la Sprée, avec un casque hi-fi
  • un mur orange … très «orange»
  • un cla­pier de luxe … très «cla­pier», plus même que «luxe»
  • un autre héron (Ber­lin, vous vous sou­ve­nez ?)
  • Homer Simp­son, réin­car­né ver­sion «ruine indus­trielle»
  • un héron. des hérons, en fait. (capi­tale. etc.)
  • un remor­queur minia­ture
  • deux canots à moteur gigognes
  • un nain de jar­din exhi­bi­tion­niste. rouge.
  • une pagode. rouge.
  • une vedette de la police, garée à un poteau. Avec le pan­neau «par­king».
  • des hordes de hérons
  • une Marie-Salope com­plè­te­ment dingue

Le clou de l’exhibition : une vache, en taille réelle, en plas­tique, dans un jar­di­net.

Vous voyez de quoi je parle ?

Le vaisseau du futur …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 26 Mai 2007 à 14:37

Cette Europe, elle res­semble fou­tre­ment à celle que rêvait Hit­ler, une Europe sous influence alle­mande.
Jean-Marie Le Pen, bouf­fon, à la fête de la pre­mière de la Farce Répu­bli­caine

Vu d’ici, le futur est tout angles, étroi­tesse, métal et verre. Disons gen­ti­ment que c’est pas ban­dant.

C’est curieux, tout de même. À l’intérieur, je suis en fait opti­miste, en ce qui concerne le futur. À long terme. J’ai pro­ba­ble­ment du cou­rage …

Nicolas et Pimprenelle au balcon…

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 24 Mai 2007 à 05:57

La vice-pré­si­dente du Front natio­nal, avait iro­ni­sé sur Sar­ko­zy « l’illusionniste. »
Marine Le Pen, sou­brette, dans l’acte I de la Farce Répu­bli­caine

Est-ce que ce n’est pas magni­fique de vivre dans une socié­té moderne, ouverte, et tout ? Où les gens s’aiment tous, où ils s’émerveillent de tout et de cha­cun ? Où cha­cun est libre et confiant ?

Don­nez-vous la main, tous les Nico­las et toutes les Pim­pre­nelles, et aidez-nous à construire le monde de demain !

Et qu’on ne vienne sur­tout pas s’imaginer que je per­sifle, sur­tout ! Ce n’est pas du tout mon style !

Vision du passé … trop actuelle ?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 23 Mai 2007 à 22:07

Contre la régres­sion sociale, orga­ni­sons la riposte !
Ano­nyme, en marge de la Farce Répu­bli­caine

À chaque fois que je me trouve en face d’une clô­ture de ce genre, même une dans l’état de celle-ci, j’éprouve un cer­tain malaise. Je ne com­prends pas. Alors que je lis et entends par­tout qu’on est dans une ère d’ouverture, de glo­ba­li­sa­tion, qu’on invente l’Europe, qu’on met à bas les fron­tières … je constate que Ber­lin se couvre de clô­tures.

Oh, pas toutes bar­be­lées. Mais le moindre mor­ceau de gazon s’enferme. Des clô­tures métal­liques, toutes les mêmes, sont en train de colo­ni­ser l’espace urbain.

Est-ce que j’ai rai­son quand j’ai l’impression que notre période est en fait une fer­me­ture pro­gres­sive ?

Rock’n’roule !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 22 Mai 2007 à 09:43

Les pré­si­dents fran­çais Nico­las Sar­ko­zy et russe Vla­di­mir Pou­tine ont posé les jalons d’un dia­logue franc et confiant.
Ano­nyme, chan­tant la «valse des men­teurs» en sor­tant sa pou­belle

C’est chouette de sor­tir à Ber­lin tôt. D’abord, au moins on a une chance de ne pas mou­rir d’insolation. Il fait plus de 30° à l’ombre, ces jours-ci. Et puis pas grand-monde sur les trot­toirs à 7 heures moins le quart.

Cette sta­tue, je l’ai déjà pho­to­gra­phie, mais jamais dans cet état là : les fois pré­cé­dentes, elle était «allon­gée» par-terre. Cette place est truf­fée de sta­tues dans ce genre là. J’aime bien, dans la mesure où ça me donne de chouettes pho­tos. En tant que sta­tues, ou même «art», là, je suis beau­coup moins enthou­siaste …

Avant de couler sous les ponts …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 21 Mai 2007 à 15:56

Et dès que j’ai tra­vaillé, je me suis dit que je n’étais pas com­mu­niste. Je suis pro­fon­dé­ment de droite.
«Nora», can­di­date UMP au cas­ting de la Farce Répu­bli­caine

C’est chouette, ces pompes publiques. J’en ren­contre de temps en temps. Je me demande pour com­bien de temps. L’eau est potable, en plus. Enfin au moins il n’est mar­qué nulle-part qu’elle ne l’est pas.

Celle-ci on l’a vue à Wed­ding, mon quar­tier. Plu­tôt mon arron­dis­se­ment que mon quar­tier. Cet quar­tier a un pas­sé indus­triel, tra­vailleur, et rouge char­gé. On y a trou­vé un petit café qui vend des petits pains aux rai­sins qui sont … bons. Et vous devriez m’entendre et me voir dire ça : ils sont *bons*. C’est très rare de trou­ver à Ber­lin de la vien­noi­se­rie qui vaut quelque chose. Mal­gré un nombre impres­sion­nant de «crois­san­te­ries fran­çaises» (en fran­çais dans le texte, et sur les enseignes), rien que trou­ver un crois­sant man­geable relève de l’exploit.

Alors des petits pains aux rai­sins …

Le mètre étalon …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 20 Mai 2007 à 07:32

Il ne fau­drait pas que celui qui vient de don­ner son sperme s’en lave les mains..
Chris­tine Bou­tin, décla­mant «Bol­locks» en marge de la «Farce Répu­bli­caine»

Cette pho­to, prise d’en bas, de la sta­tue équestre du «Vieil Fritz», est dédiée à titre ami­cal à Chris­tine Bou­tin, ministre depuis deux jours.

Je n’ai pas voté, et j’en suis fier. À l’idée que j’aurais eu quoi que soit à voir avec ÇA, j’ai des nau­sées. Et, citant, je pense qu’ «il ne fau­drait pas que celui qui vient de don­ner sa voix s’en lave les mains.»

Tout pour rien !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 19 Mai 2007 à 18:49

Le Pre­mier ministre est un méca­ni­cien du gou­ver­ne­ment qui reste à sa place.
Pene­lope Fillon, en marge de la «Farce Répu­bli­caine»

La pho­to montre la devan­ture de la bou­tique qui fait l’angle de la rue dans laquelle tra­vaille mon avo­cate. On vend tout, et sur­tout son contraire. Pour une poi­gnée de nèfles, en prime.

On en voit beau­coup, des bou­tiques de ce genre dans mon quar­tier. De plus en plus.

Le com­merce de détail, dans tous les domaines, évo­lue. On a de plus en plus de chaînes «de marque», chères, et à côté, de plus en plus de bou­tiques dont le pre­mier carac­tère est qu’elles ne sont pas chères. Natu­rel­le­ment, la qua­li­té va dans la même direc­tion.

Où sont les com­merces pour «classes moyennes» ?

Signes extérieurs de richesse …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 18 Mai 2007 à 19:53

Je suis venu don­ner un signe, le signe de l’extrême prio­ri­té que le gou­ver­ne­ment veut accor­der à ces ques­tions.
Fran­çois Fillon, dans le mono­logue d’ouverture de la Farce Répu­bli­caine

Je suis cer­tain que ce homme est un sage.

Je le sais, parce qu’il prend le temps. Et ça, c’est le luxe ultime. Qui sait prendre le temps est riche. Pour le moment …

Dernières r… et merde …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Aphasie,Journal — le jeu 17 Mai 2007 à 20:19

Au retour de son jog­ging, trem­pé de sueur, Nico­las Sar­ko­zy est atten­du par un pre­mier visi­teur : celui qui fut l’un de ses conseillers poli­tiques à l’UMP, Patrick Deved­jian.
ano­nyme, un petit avant la pre­mière de la Farce Répu­bli­caine

Et main­te­nant je suis coin­cé. Je ne retrouve pas le mot que je vou­lais mettre après «der­nières», dans le titre que j’avais ima­gi­né pour ma pho­to. Ça fait main­te­nant 6 minutes que je tri­ture l’intérieur de ma tête pour retrou­ver ce fou­tu mot.

Alors je vais me tour­ner vers les outils que j’utilise dans ce genre de cas. Ah : quatre minutes plus tard, c’est après 10 minutes, j’ai retrou­vé le mot que j’avais en tête : répé­ti­tions.

Vous ima­gi­nez ce que ça veut dire, de res­ter *six minutes* en tête à tête avec le vide ? Je savais exac­te­ment ce que je vou­lais dire, mais je ne savais plus *com­ment* le dire. Au bout du compte, c’est en cher­chant com­ment je pour­rais com­mu­ni­quer à Vio­la le concept de «répé­ti­tions» que je l’ai retrou­vé, ce mot.

Et main­te­nant que je l’ai ? J’ai l’impression que mon texte aurait per­du un petit peu en spon­ta­néi­té (30 secondes pour retrou­ver celui-ci, mais je connais le début, alors une petite recherche avec «spont*» me l’a ren­du fis­sa), alors je laisse tom­ber.

Donc, pas de para­bole. La pho­to nous parle de la douche à venir.

Photo bonus !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 16 Mai 2007 à 19:34

Lapi­nus Ber­li­nien­sis

Berlin, vu d’un train …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 16 Mai 2007 à 10:20

C’est un signe très mar­quant et excep­tion­nel de l’amitié fran­co-alle­mande qu’il soit prêt à com­men­cer sa pre­mière visite en Alle­magne le jour même de la pas­sa­tion de pou­voirs.
Ano­nyme, extrait de la Farce Répu­bli­caine

C’est aga­çant, ces gamins qui trouvent «cool» de signer leur nom sur les vitres des trains. Les tag­gers, per­son­nel­le­ment, j’ai du mal. En plus, pour un pho­to­graphe, ça rend par­fois les choses dif­fi­ciles, si on tra­vaille avec l’autofocus.

Carrière : paysagiste ?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 15 Mai 2007 à 16:08

On ne fait pas car­rière pour soi-même …
Fran­çois Hol­lande, ingé­nue, dans l’acte I Scène III de La Farce Répu­bli­caine

On n’arrête pas les trains pour regar­der le pay­sage. On peut évi­dem­ment essayer de les figer …

Madame De LaFenêtre …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 14 Mai 2007 à 21:00

Si c’est pour mettre Kouch­ner aux Affaires étran­gères, ce que je lis dans la presse, il valait mieux voter pour Royal …
Acte I, scène II de La Farce Répu­bli­caine. Entrée, à droite, de Goll­nisch, valet.

C’était une après-midi. Une balade en amou­reux. Et tous les deux on a vu la même image. On a vu la lumière, après qu’elle ait tra­ver­sé la salle du châ­teau. Elle s’était éta­lée sur la ter­rasse.

Elle pre­nait le temps.

C’était un bon moment.

C’est un pays, fallait qu’j’t’en parle …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 13 Mai 2007 à 08:10

Le Par­ti socia­liste est « en ordre de marche » pour les légis­la­tives
Extrait de «La Guerre après la Guerre»,dans La Farce Répu­bli­caine

Deux minutes dans les ajoncs, et on y est. Même en pho­to.

C’est curieux. Où que j’aie vécu, je me suis tou­jours sen­ti chez moi. Aujourd’hui, chez moi, sans aucun doute, c’est Ber­lin. J’aime cette ville. Je la pho­to­gra­phie à chaque fois que je mets le pied dehors, et si je pou­vais, je l’écrirais..

Mais les ajoncs … :)

La révolution sera à la télé …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 12 Mai 2007 à 11:15

J’ai dit pen­dant toute la cam­pagne élec­to­rale que le pro­blème avec Nico­las Sar­ko­zy, c’était la proxi­mi­té extra­or­di­naire éta­lée, affi­chée, qu’il avait avec les puis­sances d’argent, et notam­ment les puis­sances d’argent qui viennent des médias.
Extrait des soli­loques de Fran­çois B. du pre­mier acte de La Farce Répu­bli­caine

Les titres aux­quels vous avez échap­pé :

  • les murs ont des yeux sur les oreilles
  • Che fous ai à l’œil !
  • un homme, une para­bole !
  • la révo­lu­tion est géo­sta­tion­naire !
  • soyez réa­listes, exi­gez TPS !
  • La révo­lu­tion est comme un satel­lite; quand il n’avance pas, il tombe !

Comme une fleur …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 11 Mai 2007 à 09:51

Sar­ko­zy a vu en Ber­lus­co­ni un modèle. Ses idées sont, comme par hasard, les mêmes que celles que j’ai sou­li­gnées dans mes dis­cours.
Sil­vio Ber­lus­co­ni, extrait de la pré­face de La Farce Répu­bli­caine

Vous ne connais­sez pas mon neveu. Appe­lons-le M.

M. est fon­da­men­ta­le­ment gen­til. On ne le chan­ge­ra pas. Et c’est très bien. Tant qu’il y aura quelque part un neveu M. pour aller s’asseoir au milieu d’un champ de mar­gue­rites, la vie sera belle.

Distortion optique et intellectuelle …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Photo — le jeu 10 Mai 2007 à 16:29

J’ai com­mis une erreur impar­don­nable, j’étais comme un mou­ton dans cette foule
Ano­nyme, extrait de La Farce Répu­bli­caine

C’est aus­si une ques­tion de l’outil avec lequel on se donne une idée. Par exemple, celui qui est sur la pho­to, a l’air d’un homme un petit peu ven­tri­po­tent, qui regarde, bon­homme, ses petits-enfants qui jouent sur la pelouse devant la mai­son. Mais, de face, on voit que sous son bras gauche il y a un casque (à pointe, hein, j’habite Ber­lin …), et on com­prend que c’est un géné­ral. Prus­sien, en plus.

En fait cette vue n’est pos­sible que d’un pas­sage pié­tons, et pour prendre la pho­to, il faut un zoom. Un gros. J’ai fait avec un 420mm.

Je ne sais pas pour­quoi je vous raconte ça. Enfin pas *exac­te­ment*.

Mais avant de mar­cher avec la foule, il faut se deman­der qui a fait l’affiche. Et pour­quoi.

Derrière la façade …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 10 Mai 2007 à 10:05

Le Mou­ve­ment Démo­crate, «ce sera l’UDF, plus un chan­ge­ment de sigle, et moins ses par­le­men­taires».
Extrait de «la Farce Répu­bli­caine», chœur des vierges, solo de Jean-Louis Bour­langes

Elle est moche, la gare Mont­par­nasse. Mais moche. Et même pas finie. Les esca­liers sont dans des états lamen­tables, dan­ge­reux. Elle manque de sièges, de lumière, d’humanité.

Par groupes de trois, des gamins aux­quels on a envie d’ essuyer la goutte de lait qui leur coule encore du nez. armés de fusils d’assaut, nos très ras­su­rantes forces armées déam­bulent, un œil sur le popo­tin de la beu­rette qui passe, l’autre sur l’écran du por­table, his­toire de ne pas rater le SMS de leur régu­lière.

Dans la gare du Nord, j’ai pu iden­ti­fier 5 groupes dif­fé­rents char­gés de sécu­ri­té, dont quatre armés. J’ai vu un esca­dron de gamins dans l’uniforme bleu de la SNCF, char­gés d’accueillir les voya­geurs. Ceux aux­quels on a pu, après inven­taire sécu­ri­taire, lais­ser un petit peu de place dans la gare.

J’aime le train. J’aimais les gares.

Par la toute petite porte …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 9 Mai 2007 à 22:14

Je n’aurais jamais ima­gi­né le FCNA en deuxième divi­sion. Ils étaient là depuis ma nais­sance…

Le fric a eu la peau du foot.

Misère …

J’aime pas les rhododendrons …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 9 Mai 2007 à 09:22

Une chouette balade à Châ­teau­neuf du Faou. Pro­non­cer «Châ­teau­neuf du Fou»

N’y voyez sur­tout aucune allu­sion au Nou­veau Châ­teau du Fou, lequel a fêté bruyam­ment la signa­ture du contrat de loca­tion, dimanche.

Chuuuuut …

Absent …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 9 Mai 2007 à 08:50

C’est une pho­to heu­reuse d’une famille qui sou­rit. Sans his­toire.

Mais il manque quelqu’un sur la pho­to.

Mon père.

Laisser pisser le mérinos Sarkozy

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 8 Mai 2007 à 13:54

Il m’a dit : «Écoute Coco, t’avais envie de le faire, tu l’as fait, t’as bien fait». Pour John­ny Hal­ly­day, pas de doute, le pré­sident de l’UMP sou­tient plei­ne­ment son exil fis­cal.
Extrait de la Farce Répu­bli­caine (Pro­logue)

Ha que Alle­luya !

Berlin — Bagdad …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 1 Mai 2007 à 14:56

Juste pour signa­ler, à qui se sent concer­né, que River­bend, l’auteur du site Bag­dad Bur­ning, en som­meil depuis un bon moment, vient de bri­ser son silence. Elle parle du mur de Berlinagdad. Elle l’appelle The Great Wall of Segre­ga­tion…

Elle annonce là qu’elle va quit­ter l’Irak. Si il nous fal­lait d’autres d’indices pour juger l’état des choses en Irak post-G.

La lumière à l’ombre …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 1 Mai 2007 à 14:02

Avez noté ? Nous avons chan­gé le nom de ce site. Main­te­nant, vous lisez la prose de Apha­six (pre­mier), que nous écri­vons au mode royal.

Nous.

Et toc.

Comme il sied à notre per­sonne.

Et toc.

Je vous per­mets, à titre déro­ga­toire, de m’appeler A℗.

Et toc.

Le forgeur de désillusions …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 1 Mai 2007 à 11:29

C’est pro­ba­ble­ment la date du jour qui me fait écrire un titre comme celui-ça.

Moteur du site : wordpress 4.9.3 - Thème : «Back in Black 2» crée par Frederic de Villamil (traduit en français par amnesix)