Olivier, TdDdSVU …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 28 Fév 2007 à 11:18

Le titre que je donne à cette pho­to, «Ver­ti­ca­li­tés du pay­sage post-urbain post-mur de Ber­lin», est des­ti­né à prou­ver que je suis beau­coup plus qu’un simple pho­to­graphe ama­teur. D’accord, le titre de tra­vail de cette œuvre était «pho­to du pont à Gesund­brun­nen avec des poteaux par­tout». Mais avec mon titre défi­ni­tif, j’ambitionne à l’étiquette de «tech­ni­cien de docu­men­ta­tion des sur­faces visuelles urbaines».

Non seule­ment je fais de l’art, mais je le redé­fi­nis. Juste en cli­quant les doigts.

Avouez : ma carte de visite, «Oli­vier, TdDd­SVU», ça en jette, non ?

Ta di di di dii diiii.… ta di di dii dii diiiii .…

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 27 Fév 2007 à 18:05

Oui, j’avoue. C’est pas for­cé­ment res­sem­blant.

Puisque j’ai affaire à des visuels, vous n’avez qu’à chan­ton­ner vous-même le géné­rique de X-Files, hein.

Le fil (rouge, natu­rel­le­ment, et j’insiste, rouge) de l’épisode, c’est un avo­cat de notre connais­sance qui a dis­pa­ru (oui, sans lais­ser de traces), avec sa femme, ses mômes, son cou­sin (et asso­cié), lequel aus­si avec femmes et enfants. Aux der­nières nou­velles, toute la sma­la par­tait en vacances en Sicile. Son col­la­bo­ra­teur l’ai eu au télé­phone il y a trois semaines. Depuis, plus rien. Main­te­nant la police le cherche.

Pen­dant ce temps, nous avons des pro­blèmes d’électricité, depuis qu’un mys­té­rieux ouvrier a tra­vaillé sur notre palier. Et sur le toit quelque a fait une déri­va­tion de l’électricité de l’ascenseur. le câble des­cend dans la cage d’ascenseur. L’enquête avance. Et nous, depuis quelques mois, nous avons des infil­tra­tions d’eau au pla­fond (on est au der­nier étage). Et tant qu’ils étaient là sur le toit, ils ont pu consta­ter que quelqu’un a fait une série de trous dans le revê­te­ment. Et ils ont trou­vé sur le toit des bobines de câbles, sans que qui que ce soit puisse avoir aucune idée à ce sujet.

La bonne nou­velle, c’est que tout à l’heure je me suis cou­pé, et j’ai pu véri­fier avec un cer­tai­ne­ment sou­la­ge­ment que mon sang est bel et bien rouge.

Tout changer …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 26 Fév 2007 à 10:42

Ce que c’est de lire les jour­naux, hein. Ça donne envie de n’avoir pas lu. Ça donne envie d’avoir l’occasion de dis­tri­buer Le Coup De Pompe Au Cul Ven­geur (©) qui s’impose. Par exemple au bon gars qui, en Alle­magne, veut pou­voir impo­ser aux gens qui touchent des pres­ta­tions sociales qu’ils prennent n’importe quel tra­vail, his­toire qu’ils méritent l’obole gou­ver­ne­men­tale.

C’est la des­truc­tion de la socié­té pro­gram­mée. Dans un Land de l’ex-est, ça trans­for­me­rait offi­clel­le­ment 20% de la popu­la­tion en esclaves. On pour­rait leur tout deman­der, pour quelques cen­taines d’euros pas mois, sans qu’ils n’aient le moindre choix. Tu étais tour­neur frai­seur, tu seras can­ton­nier, mon frère. Ou plom­bier. Ou manœuvre. Ou maçon. Et tout ça pour pas un rond. Et pour long­temps. Les gens pour les­quels tu tra­vaille­ras seront en plus sub­ven­tion­nés, natu­rel­le­ment. Ce seront pro­ba­ble­ment les mêmes que ceux qui t’ont viré au départ.

Ras­sure-toi, mon frère : pen­dant ce temps, la nou­velle réforme sociale com­mence à agir. De plus de gens n’ont plus les moyens de leur san­té.

Tout chan­ger. Si seule­ment ça pou­vait être aus­si simple que d’actionner un aiguillage …

La Klasse !

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 25 Fév 2007 à 14:07

Pas de mal à ça. Un petit peu de «tuning» n’a jamais fait de mal à qui­conque …

… à part à mon sens du goût, par­fois. Mais de temps en temps, je trouve tout ça un petit peu exa­gé­ré. La voi­ture que vous voyez, est -était- une Tra­bant.

Notez, peut-être que le pro­prié­taire a un remar­quable humour post-je-ne-sais-quoi.

Enfin … j’espère.

Récupération …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 24 Fév 2007 à 11:27

J’adore cette façade. Les deux petites fenêtres sont encas­trées dans l’encadrure d’une autre, ou deux, ou trois, autres tailles de fenêtres suc­ces­sives. Ça me donne l’impression de regarde des couches géo­lo­giques …

Cela dit, je pense que ce bâti­ment ne va pas res­ter trop long­temps; c’est un quar­tier voué à une crois­sance rapide.

Mais bon. J’aime bien.

Le centre-ville en carton …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 23 Fév 2007 à 08:09

Pots­da­mer Platz, encore. Ce que je déteste à pro­pos cet endroit, c’est -entre autres- son total manque d’authenticité. Tout est visi­ble­ment fac­tice. C’est une espèce de patch­work, sans style, sans thème (quoi que … peut-être que l’argent est un thème, le simu­lacre, le «M’as-tu vu ?», le «dans ta face» …).

Bon, quand on aime, on compte pas, c’est bien connu. Eh ben quand on n’aime pas, tous les coups sont per­mis aus­si. Cli­quez donc sur la pho­to, et regar­dez de près la tour …

On ne s’en lasse jamais …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 22 Fév 2007 à 08:50

Non, vrai­ment.

À chaque fois que j’aborde Pots­da­mer Platz, le «nou­veau centre» de Ber­lin. et par quelque angle que je l’aborde, je suis sub­mer­gé par une émo­tion … euh … com­ment dire …

Essayez. Vous n’auriez pas envie d’habiter là ? Regar­dez les har­mo­nieuses lignes, les cou­leurs.

Et sur­tout, com­pa­rez. Regar­dez de quoi ça avait l’air. C’était comme ça.

Ça donne envie, non ?

… non ?

C’est sympa, chez vous …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 21 Fév 2007 à 08:18

Je ne le croyais pas. C’est vrai que ce le genre «il faut le voir pour le croire». En cher­chant tout à fait autre chose sur le plan, j’ai trou­vé l’adresse : «Straße 299». Rue 299.

C’est à Ber­lin. À Ber­lin ex-Est. On a pris le Ring, puis le S-Bahn, on a mar­ché un petit peu, et, dans le genre «il faut le voir pour le croire», j’ai pris la pho­to. Notez c’est un chouette quar­tier. Sur la rue Sal­va­dor Allende, celle qu’on a sui­vi pour trou­ver la rue 299, on a trou­vé beau­coup de ruines, du béton, de la pous­sière, une gare désaf­fec­tée, des «cités idéales» avec de la cou­leur… et un écu­reuil.

Enfin, c’est une adresse qui … c’est la rue 299. Ça ne s’invente pas.

Rouge, vert, bleu, jaune, épisode deux …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 20 Fév 2007 à 07:02

Eh oui. Quand on choi­sit un thème de cou­leurs pour une mai­son, ou un jar­din, il fau­drait tou­jours véri­fier les alen­tours. Juste au cas.

[sou­rire] …

Rouge, vert, bleu, jaune, épisode un…

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 19 Fév 2007 à 19:15

Ah, on ne peut pas la rater, celle-là. Ça vous touche en plein la pru­nelle, et ne vous lâche plus. Sur­tout dans une rue géné­ra­le­ment très grise. La pho­to est prise d’un pont. Un via­duc, même. À grande cir­cu­la­tion. Autour, tout est bruit, et sale­té. Le jar­din en ques­tion est, natu­rel­le­ment, au bord de l’eau (le Müg­gel­see). En bas du pont.

Enfin bref : demain, même heure, une deuxième varia­tion sur les quatre cou­leurs …

Certains jours, je m’en veux …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 18 Fév 2007 à 08:42

J’aurais pu … j’aurais du !

J’ai presque fait une bonne pho­to. L’idée était bonne. Mais ce que je m’en veux ! Tout ce que j’avais á faire, c’était de me dépla­cer, peut-être une ving­taine de métres sur la droite. Et je ne l’ai pas fait.

Je me rends compte que ce n’est peut-être pas vrai­ment clair, ce que je dis.

Bon : l’idée de la pho­to, c’était que l’escalier et son ombre me fai­saient pen­ser à de l’ADN. J’imaginais un chouette titre, genre «l’escalier de la vie», et je n’avais plus qu’à me cla­quer dans le dos.

Mais l’angle de prise de vue est mau­vais. Si j’avais bou­gé de quelques pas, j’aurais pu rap­pro­cher l’ombre de l’escalier. Et la pho­to aurait été bien meilleure. Mais, tout à l’idée que j’avais de cette pho­to, j’ai oublié de la regar­der.

Voi­là. Main­te­nant, j’ai une pho­to boi­teuse avec un titre genre «cer­tains jours, je m’en veux».

Cer­tains jours, je m’en veux.

Le fou regarde le doigt …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Aphasie,Journal — le sam 17 Fév 2007 à 19:05

Encore une chouette pho­to. Moi qui, quand j’ai com­men­cé ce site, pen­sais [que j’] allais par­ler d’aphasie, je me rends compte que c’est la pho­to qui compte. L’aphasie, en tant que patient, c’est facile : quand on n’en a pas, ou pas beau­coup, on n’y pense pas; et quand on en a beau­coup, on n’a pas les mots pour en par­ler. Eheh.

Sur la pho­to (je vous recom­mande de la regar­der en grand, en cli­quant des­sus), ce qui est inté­res­sant ce ne sont pas les doigts, mais ce que les doigts montrent. Vous connais­sez l’histoire (de fou), hein.

Le doigt de droite nous montre un via­duc fer­ro­viaire. Le doigt de gauche, lui, nous montre le futur immé­diat, ou le pas­sé très proche, du via­duc fer­ro­viaire …

Dix petit nègres …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 16 Fév 2007 à 19:14

… n’étaient à l’instant où j’ai appuyé sur le bou­ton, n’étaient, comme dans la comp­tine, plus que neuf.

Mon appa­reil étant ce qu’il est, quand j’ai vu la pho­to, ils étaient à nou­veau dix. Les aléas du «direct» …

Au milieu, il y a toujours un réverbère …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Xenuphobe ... — le mer 14 Fév 2007 à 19:10

Pho­to garan­tie 100% sans Xenu.

L’œil de Xenu ?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal,Xenuphobe ... — le mar 13 Fév 2007 à 22:28

Non… Xenu ne peut pas habi­ter Ber­lin. Enfin j’espère.

Plus pro­saï­que­ment, c’était une fugi­tive lumière à l’intérieur de la futu­ris­tique église qui fait par­tie du monu­ment de la Gedächt­nis­kirche. J’aurais pu appe­ler cette pho­to «l’œil de Dieu». Mais comme la Xenu Com­pa­ny a main­te­nant pignon sur rue à Ber­lin … on n’est jamais trop pru­dent.

un soleil à bronzer …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 12 Fév 2007 à 20:00

… au moins pour les agrumes …

Au raz du pavé …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 11 Fév 2007 à 13:17

C’est l’histoire d’un par­vis, gla­cé. sous le soleil …

À bout de souffle …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 10 Fév 2007 à 18:35

Encore une chouette pho­to. Enfin, je trouve. Pas facile d’écrire quoi que ce soit qui puisse l’illustrer. Mais j’ai eu fugi­ti­ve­ment une image dans ma tête : celle de cou­reurs de mara­thon juste après la ligne d’arrivée.

Ça vaut ce que ça vaut, bien sûr. Mais en fai­sant un effort, on peut les entendre en train d’ahaner, la tête basse, sous le soleil …

Le cri reperdu …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 9 Fév 2007 à 20:30

Je sais, je l’ai déjà dit. Mais sans rire, à chaque fois que j’aborde ce quar­tier de Ber­lin, le «nou­veau centre-ville», je perds un petit peu de mes moyens, et cer­tai­ne­ment la voix.

Pots­da­mer Platz est un cau­che­mar visuel.

J’aimerais pou­voir rire du cha­pi­teau du Sony Cen­ter, et c’est réel­le­ment un cirque, au sens antique du terme. Mais je ne peux pas. Par­tout, les bâti­ments sont laids, il n’y a aucune tenue, pas d’âme, aucun endroit où j’ai envie d’entrer. Pas d’ensemble. Ça ne rime à rien.

Au cœur du cirque, dans l’arène, c’est l’âme de Ber­lin qui salue, avant de mou­rir, chaque jour. Les tou­ristes, incons­cients, par leur nombre, ne se rendent pas compte qu’ils tournent le pouce vers le sol. Quant aux indi­gènes, ils ne vivent pas là. Ils en font que pas­ser.

Le cri retrouvé …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 8 Fév 2007 à 19:23

Dire qu’on le croyait retour­né dans son musée. En fait, il a envoyé un sosie. Il est à Ber­lin, dans un ter­rain vague. Il pro­fite du soleil.

C’est pas cool, ça ?

Peut-être que je devrais pas vous racon­ter tout ça …

L’église, ça tient du miracle …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mer 7 Fév 2007 à 21:10

Ça me donne l’impression d’une église vir­tuelle. En fait c’est le reflet d’une vraie église dans la façade du musée d’art moderne de Ber­lin.

Tiens, hier, j’ai fêté le pre­mier anni­ver­saire de ma mala­die.

Est-ce que je suis en train de devenir un vieux con ?

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le mar 6 Fév 2007 à 14:12

Peut-être que je suis aller­gique aux contrastes. En archi­tec­ture, en tout cas.

Ou bien aller­gique aux AdA (adou­cis­seurs d’angles).

En tout cas, des bâti­ments comme ça, ça me fait mal. En plus, ce sont des par­kings. Ça fait deux fois mal. Cette vieille façade (par­tie des usines Bor­sig (elle était une usine, vous sou­ve­nez ?). J’en ai plein ma claque des gens qui construisent en dépit du monde dans lequel ils vivent. Je sais. Le type qui a construit l’usine Bor­sig, à l’époque, etc …

La troi­sième pos­si­bi­li­té est que j’ai chan­gé de camp. Quand j’étais … «plus jeune», j’ironisais sur les «vieux cons». Et j’avais rai­son. À l’époque. Mais main­te­nant, si j’en vois encore, des vieux cons, j’en suis pro­ba­ble­ment un moi-même.

Et le pire, c’est que ça ne fait même pas mal.

C’est le système, c’est rien …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le lun 5 Fév 2007 à 17:50

Vous allez rire : je suis han­di­ca­pé. Offi­ciel­le­ment, et tout. Notez, pas beau­coup. 30%. Même pas de quoi avoir des réduc­tions dans le métro. Vrai­ment pas grand-chose, donc. Et avec le papier vient un numé­ro de télé­phone, qui doit nous dire quoi faire et où.

5555 202 000 … tût … tût …

- «Allo, Jean-Pierre pour vous ser­vir»
 — «Bon­jour, pour­riez me dire à quelle heure le ser­vice ferme ?»
 — «Le ser­vice … mmmh … non.»
 — «Vrai­ment ?»
 — «Quel ser­vice recher­chez-vous ?»
 — «Le ser­vice qui s’occupe des nou­veaux han­di­ca­pé»
 — «Ah … mmmh …»
 — «Vous ne trou­vez pas ?»
 — «mmmh … atten­dez. J’ai trou­vé le numé­ro de télé­phone. Vous avez de quoi noter ?»
 — «Une petite seconde … allez-y …»
 — «C’est 5555 202 000»
 — «…»
 — «Allo ? Vous avez noté ?»
 — «Jean-Pierre ?»
 — «Oui ?»
 — «C’est *votre* numé­ro de télé­phone.»
 — «mmmh … ah.»
 — «Mer­ci, en tout cas.»
 — «Ne vous inquié­tez pas. C’est le sys­tème, c’est rien …»

Mais bon, tout de même …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le dim 4 Fév 2007 à 13:12

Dans un sens, bien sûr. Mais d’un autre côté … Bon. J’y vais. De toute façon … Quoique, si j’y pense … Alors que si …

Non. J’y vais pas. Ima­gine si … Pour­tant … Il faut que j’arrête de ter­gi­ver­ser. J’avais pro­mis de ne pas chan­ger d’avis toutes les deux minutes. Alors j’y vais. Allez hop.

Mais bon, tout de même …

Le bonheur béat est figé …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le sam 3 Fév 2007 à 21:04

On ne se rend pas compte. Les amou­reux éter­nels, qu’ils soient gra­vés, sculp­tés, ou peints, sont heu­reux pour tou­jours. Quoi qu’il arrive.

Notez que dans un sens, c’est un pas facile du tout. Ima­gi­nez …

- «Ché­ri ?»
 — «Oui, mon amour ?»
 — «Tu as une merde de pigeon sur l’œil gauche.»
 — «Par­don ???»
 — «Je te dis que tu as une merde de pigeon sur l’œil gauche»

Qu’on le veuille ou pas, les sta­tues ne savent peut-être pas l’étendue de leur bon­heur …

Le bitonio. Le vrai.

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le ven 2 Fév 2007 à 19:32

Il y a des tas de gens qui se demandent ce qu’est un bito­nio. J’ai lon­gue­ment cher­ché.

Mes recherches, dûment docu­men­tées, m’ont ame­né au cœur de Ber­lin.

Je savais qu’il y avait quelque chose de divin à pro­pos du bito­nio. Mais j’ai retour­né toute les pierres, grat­té le dos de toutes les églises, regar­dé toutes les sta­tues sous le nez  …

… et natu­rel­le­ment, le bito­nio, le vrai, après toutes ces années, était sous mes yeux.

Un p’tit coin de ciel …

Écrit par olivier dans la (ou les) catégorie(s) Journal — le jeu 1 Fév 2007 à 22:15

Ce lam­pa­daire est allu­mé jour et nuit depuis … pro­ba­ble­ment des mois. Une erreur, cer­tai­ne­ment. Ou bien il a une per­son­na­li­té sienne, et aime se faire remar­quer. Va savoir …

En tout cas aujourd’hui, il avait envie de se faire pho­to­gra­phier avec ce ciel bizarre. Je l’ai vu dans son regard. Il avait vrai­ment envie.

Et j’étais là.

Ce genre de situa­tions, ça ne rate jamais. C’est presque trop facile. [sou­rire]

Moteur du site : wordpress 4.9.3 - Thème : «Back in Black 2» crée par Frederic de Villamil (traduit en français par amnesix)